Sport et Ostéopathie

Sport et Ostéopathie

Publié le 21-10-2015, 10:55

Le cadre d’intervention

Intervention Préventive

Tout sportif vit la blessure comme une frustration : selon l’individu et son niveau, elle peut être une perte de temps, d’argent ou tout simplement de plaisir. L’adhésion du sportif est indispensable afin d’établir avec lui un suivi régulier et adapté à ses objectifs.

Pour mener à bien son entreprise de prévention, l’ostéopathe s’occupe de dépister les tensions myofasciales malvenus, d’harmoniser le système ostéo-articulaire, de lever les fixations viscérales. Dans cette même optique, il veille à la gestion du stress et de la fatigue.

Intervention thérapeutique

Lorsque le sportif consulte dans un but curatif, les motifs de consultation se répartissent en 3 groupes : l’aigu et l’urgence, l’aigu-chronique et le chronique.

Quel que soit le cadre de son intervention, l’ostéopathe du sport se doit de comprendre la demande souvent expresse et exigeante de son patient.

La gestion du sportif

L’ostéopathe est un artisan de la réussite du sportif auquel il permet d’approcher ses capacités maximales et d’adopter une attitude responsable vis à vis de son corps. Les suivis préventifs et thérapeutiques varient selon les lieux d’intervention, le type d’exercice professionnel et les engagements de l’ostéopathie vis-à-vis du sportif.

Le suivi thérapeutique fixe trois missions :


-Établir une communication avec le sportif
-Analyser et comprendre la douleur et la souffrance du sportif
-Programmer son traitement dans l’espace et le temps

L’ostéopathie doit établir une relation de confiance avec le sportif. Pour mieux appréhender le patient et mieux répondre à sa demande, il se montre attentif en cherchant à connaître les caractéristiques et les contraintes imposés par le sport pratiqué.

Le sportif a des échéances déterminées, il consulte pour des raisons précises et exprimées au travers de son langage, de ses attitudes et de ses tissus.

L’écoute dans une relation patient-praticien est primordiale, c’est un facteur relationnel puissant. Les mots dévoilent bien souvent, avec précision, le ressenti profond du patient.

La première consultation associe à la finalité ostéopathique quatre objectifs :


-instaurer un climat de confiance
-Gérer l’attente du patient
-Fixer un objectif minimal
-Donner des repères temporels

Lors d’une seconde consultation, le praticien s’assure de la bonne évolution, réactualise l’objectif et une fois celui-ci atteinte, propose la mise en place d’un suivi préventif ou longitudinal.

Le suivi préventif est un accompagnement du sportif pour prévenir les blessures, éviter les récidives et l’aider à être au mieux de sa forme. Ce contrôle s’intègre une politique de prévention, cohérente et individualisée, établie entre les divers partenaires du sportif et lui-même.

Relation avec le staff

Pour optimiser le suivi du patient, l’ostéopathie doit entretenir une bonne relation avec l’entraineur, le médecin, le masseur kinésithérapeute et les spécialistes rattachés au club.

 

Grégory PLANA

Ostéopathe D.O. Rueil Malmaison